Le métier de mécanicien plombier dans la construction nautique consiste à installer les éléments de propulsion mécanique des bateaux de plaisance, le raccordement des instruments liés à ce mode de propulsion ainsi que les appareils de gouverne à bord. Formé à la maintenance nautique, le mécanicien pose à bord des bateaux des faisceaux de plomberie, des joints, et effectue des raccordements ou réparations de réseaux hydrauliques.
« J’exerce le métier de mécanicien bateau depuis 28 ans. Les journées ne se ressemblent pas. Il y a beaucoup de travail sur-mesure, réalisé directement à bord des bateaux. Ce qui me passionne c’est de construire, d’apporter des éléments qui vont rendre quelque chose de vivant. » Eric, mécanicien plombier nautique
Eric, mécanicien plombier

Les missions du mécanicien·ne plombier

Le mécanicien nautique s’assure de la pose et du raccordement des éléments sanitaires ou électro-ménagers à bord, de l’installation et de l’entretien des réseaux d’eau douces (ou eaux grises), et de la pose de climatisation centrale et du réseau de fluide sur les bateaux de plaisance. Le mécanicien.ne s’occupe également de l’installation des réseaux hydrauliques simples en fonction des spécificités du bateau de plaisance à construire, des pompes et de la tuyauterie d’assèchement. Le mécanicien travaille à l’installation du réseau carburant (supports, réservoir, filtre, tuyaux, etc…) et de refroidissement des bateaux. Elle/il assure la pose des moteurs et des systèmes mécaniques complexes. Le mécanicien·ne plombier ajuste le montage des divers composants et des appareils mécaniques en respectant les spécifications et tolérances. Formé à la maintenance nautique, elle/il peut aussi intervenir sur l’entretien et/ou la remise en état des installations du bateau.

Formation

Formation initiale & alternance

  • Du CAP au Bac Pro
  • Cursus scolaire classique (intégrant période de stage en entreprise)
  • Contrat d’apprentissage (de 16 à 30 ans)
  • Contrat de professionnalisation (à partir de 16 ans et sans limite d’âge)

Perspectives d'évolution

Dans le Groupe Beneteau, le mécanicien nautique peut évoluer vers des métiers connexes de la construction, de l’assemblage ou de l’entretien maintenance des bateaux de plaisance (optionneur·se, SAV…). Il peut aussi s’orienter vers des emplois dans les métiers support ou du management de la production sur le chantier nautique (superviseur, gap leader, responsable atelier, technicien·ne méthodes, etc).

Le métier de mécanicien·ne plombier est
Fait pour toi si

Tu es organisé·e, rigoureux·se et attentif·ve au respect des règles de sécurité, tu aimes travailler en équipe.